Comment stimuler son immunité avec les huiles essentielles

Comment stimuler son immunité avec les huiles essentielles ?

Comment stimuler son immunité avec les huiles essentielles

Comment stimuler son immunité avec les huiles essentielles ?

Qu'elles sont les huiles essentielles immunostimulantes? Le système immunitaire correspond à l'ensemble des mécanismes de défenses de l'organisme qui permettent de lutter contre les agressions. Certains facteurs tels que le stress, la fatigue, les excès alimentaires peuvent être responsables de notre baisse d’immunité et de notre perte de tonus. Il est donc important d’avoir une réflexion globale sur notre santé et de l’appréhender de façon à nous permettre de renforcer notre immunité pour mieux faire face aux virus. Il existe un certain nombre d’huiles essentielles immunostimulantes qui vont pouvoir soutenir notre organisme et l’aider à retrouver de la vitalité.

Comment stimuler son immunité avec les huiles essentielles ?

Le système immunitaire correspond à l’ensemble des mécanismes de défenses de l’organisme qui permettent de lutter contre les agressions. C’est un système très complexe qui permet à notre corps d’éliminer les virus ou les bactéries dont il peut être la cible. Certains facteurs tels que le stress, la fatigue, les excès alimentaires peuvent être responsables de notre baisse d’immunité et de notre perte de tonus.

chouchouter votre immunité avec les huiles essentielles pour être en pleine forme

Avoir une approche globale

Il est donc important d’avoir une réflexion globale sur notre santé et de l’appréhender de façon à nous permettre de renforcer notre immunité pour mieux faire face aux virus. Il existe un certain nombre d’huiles essentielles immunostimulantes qui vont pouvoir soutenir notre organisme et l’aider à retrouver de la vitalité mais il faut également avoir une bonne hygiène de vie :

  • Diminuez le sucre : dans l’intestin, en attaquant la flore bactérienne, il affaiblit vos défenses immunitaires
  • Faites le plein de vitamines, minéraux et t’antioxydants en favorisant la consommation de légumes de saison, d’aromates et d’épices (gingembre, cannelle, curcuma, thym, etc.)
  • Buvez régulièrement et suffisamment d’eau minérale et de tisanes pour drainer les acides par les reins (pas d’eau gazeuse). Evitez les sodas, boissons alcoolisées et le café
  • Faites attention à bien respecter l’équilibre acido-basique dans votre alimentation. L’acidité est, en effet, très néfaste pour notre santé car elle fragilise notre système immunitaire, favorise l’inflammation des tissus, provoque la déminéralisation, favorise la formation de calculs et le blocage des articulations
  • A l’instar de l’alimentation, la pratique sportive est l’un des piliers d’un corps en bonne santé. Pensez donc à pratiquer une activité physique de manière régulière (une balade en forêt c’est top pour relancer votre oxygénation)
  • Dormez suffisamment et avoir un sommeil réparateur
  • Gérez vos émotions et donc votre façon de penser. Il faut apprendre à reconnaitre ses émotions, les comprendre et les utiliser pour ne pas se laisser polluer et garder une belle énergie
Alors, quelles sont les huiles essentielles immunostimulantes ?

Les huiles essentielles qui vont venir soutenir notre immunité sont nombreuses et vont agir à différents niveaux. On va par exemple les retrouver dans la famille des :

  • monoterpènes, qui sont tonifiants et stimulants et qui activent la circulation sanguine et lymphatique, avec le citron, l’orange douce, l’épinette noire, la bergamote, l’encens, le pin sylvestre, le sapin de sibérie, la pruche, etc.
  • ou encore des phénols, qui en plus d’être immunostimulants, ont une activité bactéricide, antivirale, antifongique et antiparasitaire remarquable. On va les retrouver dans l’origan compact, la sarriette des montagnes, le thym à thymol, etc.
  • également dans les monoterpénols, qui renforcent le système immunitaire et agissent comme tonique général pour l’organisme, avec le tea-tree, le thym à linalol, le bois de hô, etc.
  • ou encore des aldhéhydes aromatiques, qui sont des puissants toniques, antibactériens, antivirales et antifongiques comme la cannelle de Ceylan (écorce) et la cannelle de chine
  • et enfin des oxydes, qui sont des puissants antiviraux, antibactériens, expectorants et toniques, avec le ravintsara, le saro, l’eucalyptus radié, niaouli, cajeput, etc.

Epinette noire

En pratique

Il existe plusieurs manières de stimuler son immunité avec les huiles essentielles. Ce peut être par voie orale, en cure de 3 semaines avec certaines huiles essentielles à visée détoxifiante et hépatoprotectrice qui permettra un certain drainage du foie pour redonner un coup de fouet à l’organisme. A mettre en place sur recommandation de votre aromatologue ou thérapeute.

Il est également possible de faire des synergies d’huiles essentielles pour booster votre immunité, que vous pourrez utiliser soit en diffusion atmosphérique, soit en olfaction ou encore par voie cutanée.

Voici une proposition de synergie:

  • HE ravintsara (Cinnamomum camphora CT 1.8 cinéole) (antivirale, immunostimulante) 10ml
  • HE épinette noire (Picea mariana) (tonique, stimulante puissante, cortisone like) 10ml
  • HE encens oliban (Boswellia carterii) (immunostimulante, anti-infectieuse)   5ml
  • HE orange douce (Citrus sinensis) (antiseptique aérien, anti-stress, calmante)   5ml

A réaliser dans un flacon en verre teinté codigoutte de 30ml. Fermez, mélangez et étiquetez.

A utiliser:

En diffusion atmosphérique (avec un diffuseur à ultra-sons ou nébulisation) : pour assainir l’atmosphère et soutenir l’immunité à raison de 15’ par heure jusqu’à 4 fois par jour

En olfaction : mettre 1 goutte de la synergie sur la face interne des poignets et respirer profondément 5 fois de suite, à renouveler plusieurs fois dans la journée.

Par voie cutanée : diluer 5 gouttes de la synergie dans 10 gouttes d’huile végétale et appliquer sur le thorax et la voute plantaire, matin et soir pendant 8 jours puis stopper.

Contre-indication: ne convient pas aux femmes enceintes et allaitantes, ni aux enfants de moins de 7 ans. Déconseillée aux personnes asthmatiques. L’HE d’épinette noire a une action sur l’axe hypophyso-corticosurrénalien donc demander conseil à un médecin en cas de pathologie liée. L’HE d’orange peut être photosensibilisante, donc ne pas s’exposer au soleil pendant au moins 6H après une application cutanée de la synergie.

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram